Démission de Nicolas Hulot, Ministre de la Transition Ecologique et Solidaire

Démission de Nicolas Hulot, Ministre de la Transition Ecologique et Solidaire

Démission de Nicolas Hulot, Ministre de la Transition Ecologique et Solidaire

Je prends acte ce jour, avec regret, de la décision de Nicolas Hulot de quitter le gouvernement, mettant ainsi fin à 15 mois d’avancées écologiques jamais égalées au cours de la Vème République.

Fin de l’exploitation des hydrocarbures, augmentation du prix carbone, prime à la casse des véhicules, développement des énergies renouvelables, réduction des pesticides, arrêt du projet aéroportuaire de Notre Dame des Landes, plan biodiversité, l’obligation de 50% de nourriture biologique dans les cantines…. En un peu plus d’un an, le bilan du Gouvernement est très riche et a fait de Nicolas Hulot un acteur essentiel dans cet objectif qui restera le nôtre de placer l’écologie au cœur du quinquennat d’Emmanuel Macron.
Pour cela, je tiens à le remercier et à lui exprimer mon plus profond respect pour le travail accompli depuis plusieurs mois.

L’action du Ministère, notamment par le travail de Brune Poirson et Sébastien Lecornu, et la détermination de la majorité demeure pleine et entière. Notre objectif de « rendre meilleure notre planète » se poursuit, et verra ainsi aboutir entre autre les dossiers suivants: le mix énergétique, la mise en place de contrats de transition écologique avec notamment Fessenheim, la réintroduction de deux ours dans les Pyrénées Occidentales, la 2ème phase des assises de l’eau, l’accélération de la rénovation énergétique…

Les urgences climatiques et écologiques demeurent : elles définissent notre boussole politique. Nous mènerons le combat de l’écologie jusqu’au bout. Ma détermination à préserver notre planète pour les générations actuelles et futures reste entière.

Articles connexes

Close