Déplacement officiel – Inauguration du projet FLOATGEN, première éolienne en mer flottante en France à SAINT NAZAIRE (Loire Atlantique).

Déplacement officiel – Inauguration du projet FLOATGEN, première éolienne en mer flottante en France à SAINT NAZAIRE (Loire Atlantique).

Déplacement officiel – Inauguration du projet FLOATGEN, première éolienne en mer flottante en France à SAINT NAZAIRE (Loire Atlantique).

Ce Vendredi 13 Octobre, Monsieur Guillaume CHICHE, Député des Deux-Sèvres, a assisté aux côtés de Monsieur Sébastien LECORNU, Secrétaire d’Etat auprès du Ministre de la Transition Ecologique et Solidaire à l’inauguration à SAINT NAZAIRE (Loire Atlantique) du projet FLOATGEN, nom donné à la première éolienne en mer flottante en France, qui sera installée au large du Croisic sur le site d’expérimentation en mer SEM-REV de l’Ecole Centrale de Nantes.

Véritable prouesse technologique et écologique, ce projet a été développé et mené à termes par 7 partenaires européens dont 3 français que sont IDEOL pour la conception de la fondation flottante la plus compétitive du marché, BOUYGUES TRAVAUX PUBLICS pour le recours à des méthodes innovantes de construction et l’Ecole CENTRALE NANTES pour la mise au point en conditions réelles des outils de récupération de l’énergie en mer.

Financé par l’Union Européenne au titre du 7ème Programme-Cadre de la Recherche et de Développement Technologique à hauteur de 10 millions d’euros et par l’Agence de l’Environnement et de la Maîtrise de l’Energie (ADEME) à hauteur de 5,7 millions d’euros, cette éolienne de 2 MW installée pour une durée initiale de deux ans présente plusieurs atouts : affranchissement de la contrainte de profondeur contrairement à l’éolienne fixe, diminution ou disparition de l’impact visuel depuis les côtes et augmentation nette du rendement de production de l’électricité.

« Par ma présence lors cette inauguration à portée internationale, et dans la continuité de mon vote pour le projet de loi mettant fin à la recherche et à l’exploitation des hydrocarbures conventionnels et non conventionnels, je réaffirme ma volonté de lutter sans relâches contre le réchauffement climatique et de défendre avec vigueur les enjeux liés à la protection de la nature et de la biodiversité. »

Articles connexes

Close