Grand Débat : les propositions des Deux-Sévriens sur La Nouvelle République

Grand Débat : les propositions des Deux-Sévriens sur La Nouvelle République

Article du 15 mars 2019 publié dans La Nouvelle République Deux-Sèvres

Pouvoir d'achat et organisation démocratique, tels sont les deux grands thèmes qui sont revenus le plus souvent au fil des dix réunions citoyennes organisées dans les Deux-Sèvres par le député Guillaume Chiche dans le cadre du Grand débat.

Le député La République en marche (LREM) a dévoilé ce vendredi 15 mars 2019 en fin de matinée quelques-unes des propositions concrètes qui arrivent en tête de ce qu'ont exprimé les 500 personnes environ qui ont participé à ces réunions. Des propositions qu'il juge "bien-fondées" et qu'il estime qu'"il faut mettre en application", s'engageant à "les porter". Les centaines de propositions émises lors des réunions et les 400 reçues à sa permanence seront, de toute façon, transmises, comme il s'y était engagé.

> Sur le thème du pouvoir d'achat

- la suppression de la TVA sur les produits de première nécessité alimentaires (pâtes, riz...) et non alimentaires tels que par exemple les protections hygiéniques pour les femmes.

- L'ajout d'une tranche d'imposition pour les hauts revenus et des mesures pour limiter les effets de seuil (les changements de tranches à 50 € près par exemple).

- Une individualisation de l'allocation adulte handicapé. Autrement dit, prendre en compte la personne handicapée seule et non pas le revenu du foyer. "C'est une aberration considérable. Cette allocation vise à l'autonomie de la personne handicapée et si l'on prend en compte le revenu du foyer, cela remet cette personne en situation de dépendance vis-à-vis du conjoint".

- Une mise en cohérence de certaines mesures existantes. Comme par exemple le retour de la prime de naissance avant la naissance. Elle était versée autrefois à partir du 7e mois de grossesse pour permettre aux futurs parents de s'équiper. Depuis 2015, elle n'est versée que deux mois après la naissance. "Cela a été fait pour des questions de trésorerie par le gouvernement précédent mais ça ne répond pas aux besoins, c'est dès la naissance que les parents ont besoin d'équipement".

- Le droit à des allocations familiales dès le premier enfant et non pas seulement à partir de deux comme aujourd'hui.

- Des mesures pour les familles monoparentales. Des solutions pour récupérer plus facilement et rapidement des pensions alimentaires non versées. Ainsi qu'une égalité fiscale des deux parents par rapport à cette pension alimentaire. Actuellement, celui qui la verse peut la défiscaliser et celui qui la perçoit la déclare au rang de ses revenus. "Il y a le souhait que cela soit défiscalisé pour tout le monde".

> Sur le thème de l'organisation démocratique

- L'instauration du vote obligatoire avec en même temps, la reconnaissance du vote blanc.

- L'instauration du suffrage direct pour élire les présidents de communautés d'agglos et de communautés de communes qui devraient ainsi composer une liste et établir un programme.

- Un meilleur accès aux services publics avec la suppression des sous-préfectures pour les transformer en Maisons des services publics où les habitants pourraient être reçus pour effectuer toutes leurs démarches administratives.

- La création d'"assemblées citoyennes décentralisées" dans les départements qui se réuniraient une fois par mois avec les députés. Y participeraient des citoyens et associations inscrits sur une liste de volontaires qui seraient tirés au sort à chaque rendez-vous. "A l'issue, sur un sujet, nous pourrions rédiger un  texte commun et je m'engagerais à déposer une proposition de loi à l'Assemblée nationale".

Ceux qui voudraient en savoir plus peuvent participer à la réunion de restitution publique des propositions par Guillaume Chiche le 28 mars (19 h, bâtiment A, salle de conférence 2) au centre Du-Guesclin à Niort.

Articles connexes

Close