La proposition de loi renforçant l'accès des femmes à l'IVG adoptée

La proposition de loi renforçant l'accès des femmes à l'IVG adoptée

La proposition de loi renforçant l’accès des femmes à l’IVG adoptée

La Proposition de loi visant à renforcer l’accès des femmes à l’avortement adoptée en première lecture !

Les obstacles sont encore nombreux pour que les femmes puissent bénéficier de ce droit dans les conditions prévues par la loi Veil et la crise sanitaire n’a fait qu’amplifier les inégalités d’accès. Cette proposition de loi est le fruit d’un travail mené avec les professionnels de santé mais aussi avec les associations qui œuvrent au quotidien pour l’accès des femmes aux droits sexuels et reproductifs. Le texte de loi, comprenant 3 articles, adopté en séance le 8 octobre permet ainsi de réduire les inégalités d’accès à l’IVG sur le territoire avec :

  • L’allongement des délais légaux d’accès à l’IVG de 12 à 14 semaines
  • La suppression de la double clause de conscience des médecins à l’IVG
  • L’autorisation des sages-femmes pour pratiquer l’IVG chirurgicale jusqu’à 10 semaines de grossesse
  • La suppression du délai de réflexion de 48h pour une demande d’IVG, à la suite d’un entretien psycho-social

Ce texte constitue une avancée majeure pour les droits des femmes, il vient faciliter la prise en charge des femmes et éviter ainsi les souffrances psychologiques liées à une grossesse non désirée.

Articles connexes

Close