Proposition de loi en faveur du versement de la prime de naissance avant la naissance de l'enfant

Proposition de loi en faveur du versement de la prime de naissance avant la naissance de l'enfant

Proposition de loi en faveur du versement de la prime de naissance avant la naissance de l’enfant

 

Communiqué de presse 

 

Objet : Proposition de loi en faveur du versement de la prime de naissance avant la naissance de l’enfant.

M.Chiche a soutenu ce jour en Commission des Affaires Sociales, une proposition de loi visant à verser la prime de naissance avant la naissance, soit au 7ème mois de grossesse. Cette prime est actuellement versée 2 mois après la naissance de l’enfant, générant des difficultés financières pour les bénéficiaires.

M.Chiche a déposé plusieurs amendements demandant à avancer la date de versement de cette prime, lors de l’examen des Projets de Loi de Finance de la Sécurité Sociale en 2018 et en 2019, mais également dans le cadre du rapport conjointement réalisé avec M.Gilles Lurton, Député du groupe Les Républicains d’Ille-et-Vilaine, sur la politique familiale en novembre 2018.

Cette prime versée par la CAF, sous conditions de ressources, doit permettre aux bénéficiaires de faire face aux premières dépenses liées à l’arrivée d’un enfant, or elle est aujourd’hui versée trop tardivement aux regards de leurs besoins. L’arrivée d’un nouveau-né n’est pas sans conséquence sur le budget des futurs parents, qui peuvent rapidement se trouver dans une situation délicate et les faire basculer dans la précarité. La crise du Covid-19 a exacerbé leurs difficultés et risque de creuser les inégalités.

«Verser la prime de naissance avant la naissance est une mesure de bon sens et de justice sociale. Elle aide les parents à préparer plus sereinement la venue de leur enfant et les protège de la précarité. Cette une aide non négligeable et avancer les frais pour certaines familles est parfois très compliqué. C’est pourquoi j’avais demandé à de multiples reprises qu’elle soit versée au 7ème mois de grossesse, notamment dans le rapport sur la politique familiale rendu en 2018. Je salue l’adoption de cette proposition de loi aujourd’hui, c’est une belle avancée en matière de politique familiale, elle doit nécessairement s’adapter au quotidien des françaises et français. »

Guillaume Chiche 

Articles connexes

Close