Vote pour du Projet de loi portant lutte contre le dérèglement climatique et renforcement de la résilience face à ses effets

Vote pour du Projet de loi portant lutte contre le dérèglement climatique et renforcement de la résilience face à ses effets

Vote pour du Projet de loi portant lutte contre le dérèglement climatique et renforcement de la résilience face à ses effets

Communiqué de presse 

 

L’Assemblée Nationale a adopté ce jour en première lecture le projet de loi « Climat et Résilience », par 332 voix, contre 77 voix.

De nombreuses heures d’auditions, d’examen en commission puis en séance, faisant suite à la Convention Citoyenne pour le Climat, ont permis l’aboutissement d’un texte incluant plusieurs mesures écologiques visant à modifier le quotidien des françaises et des français notamment en matière de mobilités, de baisse d’émission de gaz à effet de serre, de logement, d’alimentation ou de régulation de la publicité.

Ce projet de loi, que j’ai voté, ne doit pas être pour autant considéré comme une finalité.

Largement insuffisant malgré les ambitions affichées par le Gouvernement, quasiment totalement détaché des propositions de la Convention Citoyenne pour le Climat, bien loin de permettre l’expression démocratique de toutes les composantes de l’Assemblée Nationale, ce texte relève plus d’un aveu d’échec, que d’une grande réforme pour la lutte contre le changement climatique.

Il comporte certes une série de premières avancées, permettant à toutes et tous d’agir durablement au quotidien dans ce combat collectif qui nous anime pour les générations futures mais demeure encore insuffisant eu égard aux propositions ambitieuses portées par la Convention Citoyenne pour le Climat et face à l’urgence climatique qui est la nôtre.

 

Guillaume CHICHE

Articles connexes

Close